Career Changes Travel

JOHANA’s World Tour

Combien d'entre nous ont eu envie de changer de vie? Combien d'entre nous ont sauté le pas ? Johana l'a fait. Dans cette interview Johana a accepté de répondre aux questions de la rédaction et ainsi de nous faire part de ses sentiments face à ce changement de vie.

Dans quel état d’esprit es-tu en moment ?

En ce moment mon état d’esprit est plutôt positif. Je vie de magnifiques expériences, je découvre sans cesse, que ce soit des personnes ou même des pays. Disons que je me sens plutôt chanceuse de vivre de belles expériences à travers mon métier, et d’avoir la possibilité d’en profiter au maximum.

Je me souviens t’avoir connu à la fac en première et deuxième année de droit, puis je ne t’ai plus revue. Que faisais-tu?

A la fin de ma 2ème année de droit, je me souviens d’un chargé de travaux dirigé que j’appréciais énormément,. Il me disait “ écoute Johana, je sais quelles sont tes difficultés, je sais que tu doit travailler deux fois plus que tout le monde sans que tes efforts ne don- nent rien. Pose toi la question: es tu faite pour le droit, n’y a-t-il pas autre chose qui te passionne dans la vie? Réfléchies-y”.

Je n’oublierai jamais ses paroles, probablement les paroles qui m’auront permis de franchir cette grande étape. Je ne le remercierai jamais assez. Nous sommes lui et moi toujours en contact à ce jour!

Capture d’écran 2018-05-07 à 09.23.20.png

Du droit à hôtesse de l’air n’y a t-il qu’un seul pas ou est-ce un long chemin diffi- cile?

Mon passage du droit à hôtesse de l’air a été un passage particulièrement rapide! En ef- fet, je ne me sentais plus épanouie concernant mon parcours juridique. J’avais person- nellement besoin de changement. Du jour au lendemain, je me suis décidée à me lancer dans cette aventure et est quitté la faculté de droit. En l’espace de 5 mois, je m’envolais pour vivre ma nouvelle aventure à Dubai.

Cela demande beaucoup de courage de change. As-tu eu peur?

Je pense n’avoir jamais eu aussi peur de ma vie! J’étais angoissée et défaitiste. Mais mon mari à l’époque me disait “ce n’est rien, tu peux le faire, tu peux même faire bien plus car tu es spécial”. Spécial en quoi? Je n’ai jamais vraiment su (rires). Je me souviens de mes entretiens d’embauche, ils se déroulaient à Paris. Nous étions 350 individus, à faire la queue pour déposer un CV et avoir la chance de faire parti de l’aventure. Quelques se- maines plus tard, après diverses étapes de recrutement, nous étions 11 personnes con- tactées pour faire parti de l’équipe. La peur a continuer lorsqu’il a fallu commencer à pré- parer mes documents (passeport, documents médicaux etc). Mais aussi lorsqu’il a fallu commencer à préparer mes affaires et les rassembler dans deux valises pour ma nouvelle aventure.

Capture d’écran 2018-05-07 à 09.11.29.png

Te sens-tu plus épanouis?

Aujourd’hui je me sens épanouis et surtout fière de ce que j’ai pu accomplir. J’ai vu la pauvreté, la richesse, la stupidité comme l’intelligence, le monde avec ses défauts et ses qualités. Ce métier n’est pas non plus un paradis, il y a des jours où on s’y sent très seule, où la famille nous manque, et d’autres où on se souviens de l’opportunité que l’on

a, du nombre de personnes qui aimeraient être à notre place et avoir la possibilité de dé- couvrir autre chose. Ca me rassure quelque part.

Que conseillerais-tu à une personne qui hésite?

Je pense que tout individu qui à une décision importante à prendre pèse le pour et le contre, cherche le pourquoi du comment… Mais je pense qu’il n’y rien de pire dans la vie que le regret. Se dire “si j’avais su, je l’aurai fait”. Alors pourquoi ne pas se lancer? Et puis, si on n’apprécie ce que l’on fait, on aura toujours l’opportunité de se tourner vers autre chose.

Ta vie semble incroyable. Sur Instagram, chaque photo que tu prends nous en- voie ailleurs. Tu n’as jamais eu envie de partager ton expérience?

J’ai toujours été une passionnée de photographie, mais toujours beaucoup trop feignante pour créer un blog “voyage”. J’ai cependant crée un blog, flyintheskyjourney, qui permettrait d’éclairer toute personne étant attirer par le métier d’hôtesse de l’air, en y explication le processus de recrutement notamment.

J’aime l’idée de pouvoir faire voyager un individu au travers d’une photographie.

Capture d’écran 2018-05-07 à 09.08.38.png

Capture d’écran 2018-05-07 à 09.11.08.png

Tu travailles pour une célèbre compagnie aérienne étrangère, pourquoi pas Air France? Combien gagnes-tu?

J’ai choisi d’intégrer ma compagnie car à l’époque, il s’agissait de THE compagnie. La meilleure compagnie aérienne au monde. L’idée d’une expatriation m’attirait également particulièrement. La vie parisienne ne me plaisait plus, j’avais besoin de changement. Il faut aussi savoir que ce qui m’a stimuler était un reportage, qui à l’époque passait sur une émission télévisée (Sept à Huit).

Je gagne en moyenne entre 2500 et 3000 euros par mois, cela dépend de mon nombre d’heure de vol

À quoi ressemble une journée type ?

Il n’y a pas de “journée type” lorsqu’on est hôtesse de l’air (rires). Une journée peut, pour nous, commencer à 23:00 le soir et se finir à 18:00 le lendemain!
Je prends le temps chaque soir de vérifier mon emploi du temps (on s’y perd vite avec tous ces vols). Je vais prendre un exemple concret de mon emploi du temps

EK 414, Dubai – Sydney, départ à 2:15, arrivée 22:25 (heure locale). Type d’avion: Airbus A380. Capacité: 517 passagers

Le vol durera en moyenne 14:00. J’essaye de me préparer physiquement la veille. En principe, je me rend à la salle de sport après un réveil à 9:00. Je tente de m’occuper au maximum la journée pour pouvoir réussir à dormir aux alentours de 17:00 (ce qui la plu- part du temps est impossible). Il faut prévoir une arrivée 2:00 avant un vol, du au briefing avec tous les membres de l’équipage (en moyenne 27 personnes). A la suite du briefing, un bus nous dirige vers notre avion. Nous préparons l’avion, faisons des recherches de sécurité et c’est parti pour l’embarquement de 517 passagers se rendant en Australie. Durant le vol, nous avons une pause (en moyenne 3heures). Nous arrivons finalement à Sydney, complètement mort! Une fatigue indescriptible du au vol de nuit, à la quantité de travail, au décalage horaire… Nous nous rendons vers le bus qui nous déposera à l’hotel.

On s’organise avec les membres d’équipage qui souhaitent sortir visiter, en l’occurence le superbe Opéra de Sydney. Certains viendront, d’autre non. Arrivée dans la chambre, j’ai pour habitude de me ruer sous la douche, et de skyper avec ma famille, puis, bonne nuit à tout le monde.

Capture d’écran 2018-05-07 à 09.16.44.png

Capture d’écran 2018-05-07 à 09.17.51.png

Tu t’es mariée, ton travail demande-t-il une organisation particulière dans ta vie privée ?

Mon travail me demande beaucoup d’organisation, c’est certain. J’ai toujours penser que chaque histoire était différente. Celle de mon mari et moi à toujours été faite de distance. Je suppose que cette distance à donné une certaine stabil- ité à notre couple. Mon mari est militaire, nous nous connaissons depuis 6ans et avons toujours eu à faire face à des départs précipités. Mais nous avons toujours su trouver notre équilibre. Ce qu’il faut comprendre est que mon mari est toujours en France, nous vivons donc une relation longue distance depuis maintenant 3 ans, mais trouvons notre moyen à nous de le gérer. Je rentre en moyenne 3 fois par mois, il vient en moyenne 3 fois par mois. Ca lui permet également de découvrir le monde.

Capture d’écran 2018-05-07 à 09.10.44.png

Y a-t-il un voyage qui t’a particulièrement marquée ?

Le voyage qui m’a le plus marqué a New York. Je me souviens avoir atterri à l’aéroport de JFK, il n’était pas loin de 22:00. Sur le trajet du bus vers notre hôtel situé à Time Square, je me souviens ne pas avoir fermé les yeux une seule seconde, je ne pense même pas avoir cligné des yeux! New York a toujours été une destination fascinante à mes yeux, il s’agit de la destination dont on entends parlé dans les films, les livres, la radios. Toute mon enfance, j’ai grandi avec des séries tel que Gossip Girl, Sex and the city, je me suis imaginée déboulant sur les rues de Manhattan, ou encore dans l’empire state building, embrassant King Kong une dernière fois avant qu’il ne tombe de cette tour.

Le bus se rapproche de notre hôtel qui se situe à Times Square. Des lumières jaillissent de tous les bâtiments, le bruit des stations de métro, les odeurs de station de hot dog… Je n’oublierai jamais l’émotion que j’ai ressenti à ce moment précis. J’y étais, c’était Times Square là, en pleine nuit, avec un monde aussi important que Times Square durant la journée. Je suis montée dans ma chambre d’hôtel, me suis changée et 5 mins plus, j’étais à nouveau dehors à me balader dans les rues de New York. J’y suis retournée à plusieurs reprise: les quartiers de Manhattan, Harlem, le Bronx, le pont de Brooklyn, l’ap- partement que l’on voit dans la série Friends, la statut de la liberté… La liste est encore bien longue et il me reste encore tellement à visiter!

Quels sont tes projets pour l’avenir?

Cette aventure se termine afin qu’une autre commence. Mon contrat avec Emirates se termine dans peu de temps et je ne prévois pas de le renouveler. Je suis heureuse de l’expérience que j’ai pu vivre à Dubai et partout dans le monde, sans aucun regret!
Je prévois de me rendre à Bali pendant quelques temps, accompagnée de mon amour de mari. Bali est ma 2ème maison, ma 2ème destination coup de coeur et je prévois de lui faire découvrir pour quelles raisons.

Pour le reste, seul l’avenir nous le dira!

Propos recueillis par M. V.

1 comment on “JOHANA’s World Tour

  1. C’est très intéressant de lire l’expérience de cette femme 🙂 Elle fait rêver et donne vraiment envie de croire en ses rêves et d’aller à leur poursuite. J’aime beaucoup les gens qui ne lâchent rien, qui font ce qu’il leur plait et qui n’abandonne pas 🙂 En tout cas je lui souhaite pleins de belle choses à Bali, en espérant qu’elle soit autant épanouie là-bas qu’en étant hôtesse de l’air avec Emirates.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :